Pourquoi les burins des brise-roche se cassent-ils ?

À long terme, vous ne pouvez malheureusement pas éviter l’usure du burin de votre brise-roche, surtout si vous l’utilisez de manière intensive. Par contre, vous pouvez faire en sorte de prolonger au maximum sa durée de vie. Il suffit de bien entretenir votre brise-roche. Les burins des brise-roche hydrauliques sont sensibles aux dommages, qui dépendent de la façon dont ils sont manipulés et utilisés.

Outre un bon entretien, de nombreux autres facteurs peuvent contribuer à éviter que le burin de votre brise-roche hydraulique ne se casse. Les opérateurs peuvent échapper à ce problème, à condition d’en connaître l’origine. Bien que les burins des brise-roche hydrauliques semblent solides et résistants, ils peuvent casser pour plusieurs raisons. Voici un aperçu de tous les facteurs susceptibles de les endommager.

 

les burins des brise-roche

 

Évitez l’utilisation à froid

S’il fait froid dehors, un brise-roche sera plus exposé aux ruptures de fatigue. Avant d’utiliser le burin du brise-roche de manière intensive, pensez à le préchauffer. Commencez donc en douceur. Si le burin est mouillé et gelé, il peut casser dès les premiers coups. La règle d’or consiste donc à s’y mettre calmement et à éviter d’utiliser le brise-roche trop longtemps au même endroit.

Évitez les coups à vide

Évitez les coups à vide

Un coup à vide consiste à utiliser le brise-roche lorsque la pointe du burin n’est pas bien en contact avec le matériau à travailler ou que la contre-pression sur le burin n’est pas suffisante. Cette situation peut entraîner une fissuration de la tête du burin ou la rupture des clavettes de retenue.

On considère également qu’on utilise l’outil à vide lorsqu’il glisse sur le matériau à travailler ou qu’on s’en sert pour casser des plaques ou des pavés de béton fins.

 

Faites attention à la force latérale

Le plus souvent, les burins des brise-roche cassent en raison de la force latérale appliquée lors de leur utilisation, et qui contribue à augmenter la tension de fatigue. Toute forme de force latérale survenant lors de l’utilisation du brise-roche peut en entraîner le fléchissement. L’application d’une force latérale est généralement due à une mauvaise utilisation de l’outil.

Un maintien peu ferme, de mauvais angles de travail et l’utilisation de la force de traction de la machine sont autant de mauvaises habitudes à perdre absolument pour prolonger la durée de vie du burin et du brise-roche.

 

Veillez à bien lubrifier l’outil

Veillez à bien lubrifier l’outil

Pour garantir un contact métal contre métal souple dans le brise-roche hydraulique, il est recommandé de le lubrifier toutes les deux heures. Si la tige du brise-roche n’est pas suffisamment lubrifiée, il pourrait casser. Le respect du programme d’entretien prescrit permet d’augmenter considérablement la durée de vie du brise-roche et du burin.

Surveillez le vieillissement

De nombreux brise-roche ne sont pas suffisamment utilisés. Au fil du temps, en raison de l’exposition aux conditions atmosphériques et du manque de lubrification entre deux utilisations, certains d’entre eux vont rouiller. La condensation implique que l’outil ne rouille pas uniquement à l’extérieur, mais également à l’intérieur du boîtier. Dans un article de blog précédent, j’ai déjà expliqué qu’il faut ranger un brise-roche à la verticale pour éviter la formation de rouille et de dommages inutiles.

Surveillez le vieillissement cassent-ils Surveillez le vieillissement cassent-ils Surveillez le vieillissement cassent-ils

Inspections et entretien

Les brise-roche VemaTEC de Verhoeven sont fournis avec des listes de vérification d’usure pratiques qui permettent de déterminer à quel moment remplacer certaines pièces, comme les burins et les pistons. Si vous procédez régulièrement à ces vérifications, vous courez moins de risques de vous retrouver avec un burin cassé. Les limites d’usure se trouvent aussi dans les manuels des brise-roche VemaTEC.

Vous pouvez faire entière confiance à VemaTEC pour réparer un burin ou un brise-roche cassé. Pensez à faire inspecter et réparer votre brise-roche à temps. Vous ferez des économies, ce qui est un avantage non négligeable. En effet, vous éviterez ainsi qu’une défaillance vous empêche d’utiliser l’outil et vous ne débourserez pas de frais supplémentaires pour la location d’un outil de rechange, la réparation tardive de votre brise-roche ou l’achat d’un nouveau brise-roche ou burin.

Si vous avez un problème, nous nous ferons un plaisir de vous aider, que ce soit Vereco pour la location de matériel, notre atelier pour les réparations ou encore notre département Sales si vous souhaitez acheter un outil haut de gamme.

 

 

     Danny Knippenberg

     Délégué Commercial Trains de chenilles & Pièces d’équipement

     Rayon: Belgique Nord