Réparation du godet : onéreuse ou durable ?

Un godet d’excavation dont la lame avant est arrondie tellement elle est usée, nous en avons tous déjà vu au moins une fois. Mais que peut-on bien y faire ? Est-il encore économique de le réparer ? Comment le prévenir ? Je vous l’explique ci-dessous.

Société de consommation

Un godet d’excavation standard étant fabriqué en acier durable, vous pouvez supposer qu’il est à toutes épreuves. Ils ne vivront toutefois pas éternellement ; la terre, les gravats, etc. émoussent énormément et l’épaisseur de plaque de votre godet d’excavation se réduira tôt ou tard sous l’effet de l’usure. Cela se voit le plus clairement lorsque la lame principale avant s’arrondit – ou dans des cas extrêmes – lorsque le dos du godet présente des trous.

Au jour d’aujourd’hui, est-il encore intéressant, économiquement parlant, de réparer un godet ? Un godet représente, selon le tonnage de l’excavatrice, un investissement important. Cela vaut cependant la peine de l’envisager pour les machines de plus de 20 tonnes.

 

bakreparatie-verhoeven-1

 

Renforcement

Les réparations du godet exigent des travaux de soudure spéciaux. Nos soudeurs expérimentés procèdent d’abord à une inspection du godet et déterminent les pièces devant être remplacées. Ces pièces sont ensuite découpées. Les soudures sont nettoyées, et une plaque HARDOX est découpée sur mesure, prête pour insertion.

C’est ainsi que la lame principale du godet de la photo a été remplacée. Mais vous pouvez voir que le client a choisi, sur nos conseils, d’apporter quelques renforts à son godet. Sous la lame principale, il a été opté pour une contre-lame soudée non réversible. Les flancs ont été soudés à l’aide de bandes d’acier blindé et les angles ont été encore renforcés à l’aide d’amortisseurs de chocs . Les plaques d’adaptateur de cale ont également été remplacées (non visibles sur la photo) et la benne a été renforcée à l’aide de nouvelles bandes d’usure sous le godet (non visibles sur la photo).

 

bakreparatie-verhoeven-1   bakreparatie-verhoeven-1

 

Protection

Un godet est équipé de série d’une lame : la lame principale. Pour prévenir l’usure de cette lame, vous avez le choix entre les options suivantes : une lame demi-flèche, une contre-lame soudée (réversible ou non) ou une contre-lame vissée (idem).

Une lame demi-flèche, aussi appelée profil en flèche, protège la lame principale. C’est la lame demi-flèche qui s’usera. Elle est fixée sous et contre la lame principale à l’aide de quelques soudures par bandes. Grâce au coût moindre par mètre courant d’une lame demi-flèche et à la main-d’œuvre réduite en cas de remplacement, il s’agit d’une ‘option’ à envisager lors de l’achat d’un nouveau godet.

 

bakreparatie-verhoeven-1

 

La réparation d’un godet vaut la peine d’être envisagée

La réparation d’un godet vaut certainement la peine d’être prise en compte. Une inspection et une réparation à temps peuvent vous éviter de nombreuses frustrations auprès de l’opérateur, car cela augmente la précision du travail. En tant qu’acheteur/propriétaire, gardez par ailleurs bien à l’esprit que quelques-unes de ces options peuvent prolonger la durée de vie du godet, vous permettant de reporter à nouveau la réparation d’un godet… Une situation gagnant-gagnant !

 

 

     

      Chris Salaj

      Délégué Commercial Trains de chenilles & Pièces d’équipement

      Rayon: Belgique centrale

 

 

 

onderschroefmes grijper blokje